REAGIR POUR QUE LA PEUR CHANGE DE CAMP

Samedi après samedi, les gilets jaunes poursuivent une mobilisation exemplaire exprimant autant une souffrance qu’une détermination des couches les plus exploitées de notre société française capitaliste. La répression est impitoyable, elle tente d’étouffer toute démocratie directe dans ce pays. Nous sommes dans une période sombre de notre histoire, même si bien peu réagissent à la nuit qui recouvre peu à peu notre pays.

Tract_19mars_pptx

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *